Ecojardinons et agissons en faveur de la biodiversité

La biodiversité, menacée ?

La biodiversité désigne la diversité et la variété du vivant. Elle est à la base du fonctionnement des écosystèmes qui lorsqu’ils sont en bonne santé produisent des biens et services nécessaires à la vie : source d’alimentation, molécules pour la médecine, matières premières, maintien de la qualité de l’eau, de l’air et des sols, pollinisation des cultures, fertilité des terres, etc.


La biodiversité au cœur de nos vies

Changement climatique, infrastructures, pollutions chimiques, introduction d’espèces invasives,... sont autant de menaces pour les milieux naturels et la biodiversité qu’ils renferment.

Notre environnement proche, cœurs de villes et villages, maisons, jardins, …
sont autant de lieux où nous pouvons agir en faveur de la biodiversité, simplement en faisant évoluer nos comportements.

 

Au jardin

 

 

 

 

 

 

Á la maison


Ecojardinons et agissons en faveur de la biodiversité

La biodiversité, menacée ?

La biodiversité désigne la diversité et la variété du vivant. Elle est à la base du fonctionnement des écosystèmes qui lorsqu’ils sont en bonne santé produisent des biens et services nécessaires à la vie : source d’alimentation, molécules pour la médecine, matières premières, maintien de la qualité de l’eau, de l’air et des sols, pollinisation des cultures, fertilité des terres, etc.


La biodiversité au cœur de nos vies

Changement climatique, infrastructures, pollutions chimiques, introduction d’espèces invasives,... sont autant de menaces pour les milieux naturels et la biodiversité qu’ils renferment.

Notre environnement proche, cœurs de villes et villages, maisons, jardins, …
sont autant de lieux où nous pouvons agir en faveur de la biodiversité, simplement en faisant évoluer nos comportements.

 

Au jardin

  • Plantons des essences locales et des haies champêtres et veillons à ne pas planter d’espèces exotiques envahissantes

 

  • Laissons pousser des fleurs sauvages dans les coins oubliés du jardin et plantons des fleurs ayant un intérêt pour la faune que l’on peut aussi installer dans les jardinières.

 

  • Semons la biodiversité au potager en choisissant des variétés anciennes de légumes, plus résistantes aux maladies.

 

  • Diversifions les habitats pour accueillir la faune (tas de branches, de feuilles, de pierres, vieille souche, etc.) et installons des  nichoirs, mangeoires, gîtes.

 

  • Permettons les déplacements de la petite faune : un trou à proximité du sol dans le mur ou le grillage de clôture du jardin permet à la petite faune de circuler.

 

  • Gérons autrement en pratiquant l’écojardinage : stoppons les produits chimiques, privilégions les produits naturels (extraits végétaux, macérations de plantes), protégeons le sol nu par du paillage ou des plantes couvre-sol, plantons des engrais verts au potager pendant l’hiver, améliorons notre sol grâce au compost, pratiquons la rotation des cultures et l’association des plantes

 

Á la maison

  • Acceptons la cohabitation : le bâti (cavités, greniers, caves) peut contribuer à la préservation de la faune. Pour cela, acceptons moyennant quelques aménagements simples, les chouettes, martinets, hirondelles, chauves-souris dans les combles, la cave ou sous la toiture.